Tennis Web Arena

Tennis Web Arena est un jeu de gestion de tennis gratuit qui vous permet de prendre en main les destinées d'un joueur et d'une joueuse sur les circuits ATP et WTA.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Côté égalité, N°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pongag



Messages : 358
Date d'inscription : 18/03/2015

MessageSujet: Côté égalité, N°2   Mar 29 Sep - 14:14



Côté égalité



Bonjour à tous. Avec un peu de retard sur notre rythme hebdomadaire, nous vous présentons le deuxième numéro de Côté égalité.

Avec l'arrivée du Talk dès jeudi, qui traitera des sujets les plus chauds du moment, nous avons choisi de consacrer le dossier de la semaine à une échéance un peu plus lointaine : la Fed Cup. Le coach de la semaine est olmania, celui qui a su faire du lituanien Kastanauskas un monstre du retour. Les pronos sont cette semaine extrêmement limités, puisque seules 8 joueuses coachées sont sur les courts. Enfin, après l'interview, nous vous proposons une nouvelle rubrique consacrée aux jeux. On espère que ça vous plaira.

Bonne lecture, et n'hésitez à commenter, on est preneurs de toute critique constructive.




FED CUP : PRÉSENTATION DE LA PREMIÈRE DEMI-FINALE :




Alors que la Coupe Davis approche, la Fed Cup aura lieu dans un peu plus de dix semaines, c'est l'occasion pour nous de faire un rapide tour d'état des équipes encore en lice, avec deux dossiers, dont le premier portera sur le Canada et le Portugal, c'est-à-dire sur la première demi-finale.

Pour cette première édition de la Fed Cup, version TWA, la lutte a été acharnée, notamment pour l'accession au tableau final, avec l'élimination de nations clés telles le Canada, le Danemark, la Roumanie ou bien encore la France. Les quarts ont également donné lieu à des matchs accrochés avec notamment un très beau Croatie – Canada, et fait assez rare, ce sont les équipes jouant à l'extérieur qui se sont imposées 3 fois sur 4, dont une écrasante victoire de la Lituanie face à la Norvège 4 à 1, le tout sur herbe.

Ainsi, parvenant au bout de ce combat exultant, les quatre dernières nations pouvant encore prétendre décrocher la timbale sont : le Canada, le Portugal, l'Australie et la Lituanie.

Le Canada :



Issues du barrage des poules, gagné face aux Allemandes, les joueuses Canadiennes se sont imposées sur le sol croate, sur synthétique/indoor, 3 matchs à 2, avec comme composition d'équipe, les redoutables Richard et Lavoie, en simple comme en double. Précédemment, elles avaient écrasé les Ukrainiennes, en Ukraine (sur dur), sur le score de 4 à 1, et elles avaient choisi le synthétique contre les Portugaises, en s'inclinant malgré tout 3 à 2.

Très discrètes sur le circuit actuellement, la première canadienne n'est que 40ème mondiale, il s'agit de Laura Richard (avec 795 points actuellement). Cela démontre bien la synergie existante entre les joueuses. La joueuse, coachée par Jfc (qui est également le Capitaine de cette équipe), avait effectué un départ tonitruant avec une finale (à Shenzhen) dès la première semaine de l'année (perdue contre I.Ollis sur le score de 6-2 6-3, en éliminant notamment Foster). Elle a également participé à un très grand nombre de tournois avant la saison sur terre (6 tournois), avec deux beaux résultats à Indian Wells et Miami avec deux seizièmes de finale. Son dernier résultat en date est un huitième de finale Porte d'Auteuil. Nous attendons de la revoir jouer, avec impatience, sur dur et sur synthétique.

Un peu plus loin au classement, à la 43ème place, nous retrouvons Sarah Lavoie (avec 625 points). Cette jeune joueuse prometteuse est coachée par lovegame, dont on connaît surtout le joueur masculin, Julien Martinez, mais au vu des très bons résultats de son joueur, sa joueuse risque d'en surprendre plus d'une d'ici la fin de la saison. Son calendrier est très similaire à celui de la joueuse de Jfc pour le moment, des tournois joués essentiellement sur dur,. Aucune finale à son actif pour le moment mais un très joli huitième à Roland, perdu en trois sets face à Mileanu, la future demi-finaliste. Wimbledon sera peut-être l'occasion d'une nouvelle performance pour la jolie canadienne.

Dernière joueuse canadienne, Noémie Gagnon, qui pointe actuellement au 62ème rang mondial (avec 185 points). Noémie, coachée par Jau, a moins d'expérience que ses compatriotes sur le circuit. Elle n'a participé qu'à deux tournois pour le moment, Charleston et Roland, en atteignant par deux fois le 3ème tour. Elle fera surtout office de Joker, en fonction de la surface sur laquelle se jouera le demie. Il semble probable de la voir faire quelques performances, mais plutôt en fin de saison.

Le Portugal :



Les Portugaises se sont imposées, à l'extérieur, sur le score de 3 à 2 après 3 victoires sur les 3 premiers matchs lors des quarts. Le suspense a donc été court face à la Suède. Le Capitaine (tsuna60) avait choisi d'aligner Oliveira et Rodrigues. Lors des phases de poule, le Portugal s'était imposé au Canada, 3 à 2, sur synthétique de nouveau et avait gagné face à l'Ukraine, 3 à 2, sur dur, à domicile avec cette fois-ci une charnière Oliveira – Cantada. Elles retrouveront le Canada en demie pour une belle revanche.

Fort d'un bataillon de 4 joueuses, la première portugaise au classement WTA est Noeli Oliveira, coachée par Ezio Rossi, avec 1180 points. Près de la moitié des points de la joueuse sont issu de son très beau parcours au WT900 de Dubaï, sur dur, avec une finale à la clé, perdue sur le score très serré de 7-5 5-7 0-6. Elle est une des « femmes fortes » de ce début de saison, sur dur, avec également, un quart de finale à Indian Wells, perdu face à Johnson (3-6 6-1 3-6) et un autre quart de finale à Miami, perdu, cette fois-ci, face à Foster (6-4 2-6 1-6). Cependant, le fer de lance de l'armada Portugaise n'a plus joué depuis une dizaine de semaine. Néanmoins, l'affronter sur dur pourra toujours être difficile.

La deuxième joueuse portugaise se trouve au 36ème rang (avec 966 points), en la personne de Victoria Rodrigues, la joueuse de Tsuna. Tout comme sa comparse canadienne, Victoria avait très bien commencé l'année avec une demie à Brisbane, perdue face à Jasikevicius sur le score de 6-4 6-7 6-1. A Madrid, elle est allée jusqu'en demi-finale, en s'inclinant face à Dupin, qui remportera par la suite le titre. Elle s'incline néanmoins dès le second tour à Roland. Son affinité pour la terre et le synthétique n'est plus à démontrer.

Carlota Cantada est entraînée par fiflou (également entraineur de l'ex-numéro 1 Joao Drogbinho). Elle pointe actuellement à la 51ème place (ex-aequo avec Hannah Waitura) pour un total de 545 points. La portugaise n'est présente que lors des gros événements mais elle a su répondre présente avec notamment un quart de finale à Rome, perdue face à Petersen 4-6 6-1 1-6, et un troisième tour à Roland. Avec un coach d'une telle renommée, il ne serait pas étonnant de la voir remporter un gros titre, notamment sur dur, où le capitaine portugais l'a sélectionné dernièrement.

Dernière joueuse de l'armée portugaise, Sarah Lonossa n'a pour le moment aucun match professionnel dans les jambes. Après de très bons résultats chez les Juniors, elle vient d'arriver sur le circuit professionnel, il y a près de vingt jours. Il faudra attendre ses premiers matchs avant de voir si elle peut jouer le rôle de super-sub sur une surface autre que dur ou synthétique.

Lors du prochain numéro, on vous présentera la Lituanie et l'Australie, les deux épouvantails de cette compétition.



LE CHOIX DE LA SEMAINE




COACH DE LA SEMAINE :



Pour cette seconde édition du « Coach de la semaine », le choix a été de nouveau difficile. Il a fallu choisir entre Eldu, karlista, Davidovic et olmania, c'est-à-dire choisir entre la régularité (deux demies pour Eldu cette semaine) et la performance (deux titres décrochés cette semaine par Davidovic et karlista). Mais, face à ces trois coachs, c'est olmania qui a été choisi par la rédaction, car les retours hyper-puisssants de son joueur ont su nous taper dans l’œil.

Honneur aux dames, avec sa joueuse, la jeune norvégienne Ingvild Bendiksen, actuellement 47ème mondiale avec 586 points. Véritable marathonienne du début de saison (7 tournois joués en l'espace de 11 semaines seulement, avec un enchaînement Pattaya-Dubai-Doha-Monterrey-Indian Wells), elle a parcouru la saison sur terre comme un fantôme. Quelques performances notables :
-un huitième sur la côte Ouest américaine (à Miami), après avoir éliminé Popova et Vondrackova,
-un troisième tour à Dubai avec une défaite très serrée face à Jasekivicius 6-1 2-6 3-6.
Pour le moment, elle s'est montrée à son aise sur dur, en y jouant quasiment tous ses tournois, mais son pic de forme doit être programmé pour plus tard dans la saison. On risque de la voir percer lors de la prochaine tournée américaine, ou, justement, pour Wimbledon.
Pas de véritables rivalités à noter pour la jeune norvégienne du fait de son faible nombre de matchs joués actuellement. Néanmoins, elle est menée 2-0 dans ses confrontations face à la très talentueuse Megan Foster, avec des défaites dans des tournois clés (Open d'Australie et Miami).

Au tour du joueur masculin d'olmania, le très bon Karolis Kastanauskas, lituanien de naissance. Il est actuellement aux portes du top 10  avec 1560 points et seulement 50 points de retard sur Micorazon, actuellement 10ème. A l'aise sur toutes les surfaces, on peut relever énormément de bonnes performances :
-un quart pour le premier Grand Chelem de l'année, en perdant face au vainqueur Drogbinho en trois sets secs (4-6 3-6 4-6),
-une demie à Delray Beach, sur dur, en perdant face au vainqueur Fuentes (6-4 2-6 7-6),
-une demie à Memphis, sur synthétique, en perdant de nouveau face au vainqueur Jovanovic mais cette fois en deux sets (3-6 3-6),
-une demie à Acapulco, sur dur, face à Shinsetsu (1-6 2-6),
-un quart à Monte Carlo, sur terre, avec une défaite en trois sets face au vainqueur Yabuki (7-5 2-6 4-6).
Karolis a donc cette fâcheuse tendance de perdre face au vainqueur, on pourrait presque le qualifier de porte bonheur du circuit. Mais, à l'occasion du Queens, il a presque vaincu cette malédiction en parvenant en finale après avoir éliminé le talentueux Arcilla, l'excellent Jovanovic ainsi que le fantasque Heinzo. Suite à cet excellent parcours, il aurait donc pu arriver complètement fatigué à Wimbledon, mais Nottingham annulé, il pourra se reposer et dérouler à l'occasion de ce prochain Grand Chelem.
Son retour est véritablement son point fort, avec [comme annoncé dans la news] 48 retours gagnants pour 47 matchs joués soit une moyenne de plus d'un retour gagnant par match. Il devance Vermeule de 5 retours, et Yabuki de 20 retours, au classement des meilleurs retourneurs du circuit. Il est également 6ème meilleur serveur avec 30 aces. Du haut de ces 2m15, sa puissance sur service et retour peut expliquer sa régularité sur toutes les surfaces, nous attendons néanmoins avec impatience son premier titre soulevé.
Une seule rivalité sur le tournoi, mais quelle rivalité ! On parle bien évidemment de celle face à Jovanovic avec, actuellement, une égalité parfaite de 2-2. Il s'agit d'un des classiques de TWA, qui donne toujours lieu à de très beaux matchs, notamment à l'Open d'Australie ou à l'occasion de Memphis. On a hâte d'assister à leur prochaine confrontation.


LA STAT' DU COACH :



78 Retours/Aces cumulés pour Karolis pour 47 matchs joués, soit 1,66 jeux remportés par matchs. #Vafalloirtaperfortpourlebouger



LES STATS DE LA SEMAINE :



3

Le nombre de tie-breaks gagnés par Tavarez au Queens #ForceMentale


1

Le premier tournoi remporté par une joueuse asiatique sur le circuit, avec la victoire de la coréenne Park à Birmingham. Il faut dire qu’avec un contingent de 3 joueuses (la thaïlandaise Wattanapanich et l’indienne Kuntala), ce continent est clairement sous-représenté à la WTA. #NouveauxVisages


22

Le nombre de places gagnées par Tavarez, qui fait son retour dans le Top 20 (17ème place) pour la première fois depuis la fin de la semaine 2, avant l’Open d’Australie. #GrandBondEnAvant


6

Le nombre de jeux concédés par la serbe Belavic au 2ème tour à Birmingham face à sa compatriote Bakic, non coachée. A titre de comparaison, la tchèque Dvorakova en ¼ de finale n’a réussi à marquer que trois jeux face à Belavic. #BotTrèsCostaud


4

Le nombre de matchs joués par Carla Batistuta depuis le début de saison, uniquement en Grand Chelem à l’Open d’Australie et à Roland Garros. #SurpriseAWimbly ?




PRONOSTIC WTA EASTBOURNE




Les pronos de Pon’



Palacky-Larsson
Park-Dvorakova
Popova-Jiménez
Waakuru-Dupin

Larsson-Park
Popova-Waakuru

Larsson-Waakuru


Un seul tournoi au programme cette semaine, et un petit contingent de huit joueuses coachées engagées. Cela limite les possibilités au niveau des pronostics. Cela va permettre aussi de s’attarder sur chaque match un à un.

Premier quart entre la tchèque Palacky et la suédoise Larsson. La n°1 mondiale a accumulé beaucoup de fatigue entre sa finale victorieuse à Roland Garros et une autre finale à suivre en Hollande à Hertogenbosch. Face à elle, la suédoise qui a peu joué depuis le début de saison (seulement 11 petits matchs). Sortie au premier tour à Hertogenbosch, elle ne s’est incliné qu’au terme d’un match très accroché contre sa compatriote Petersen qui remporta le tournoi derrière. Avantage Larsson sur 1er quart, qui va faire parler sa fraîcheur.

Le deuxième quart va opposer la coréenne Park et la tchèque Dvorakova. Park vient de créer la surprise à Birmingham en soulevant le trophée. Elle s’était pourtant inclinée en 2 sets secs au deuxième tour à Hertogenbosch face à l’indienne Kuntala. Face à elle, la vainqueur du M1000 de Rome, quart-de-finaliste à Roland Garros, s’est inclinée sèchement en ¼ à Birmingham pour son premier match contre une joueuse coachée. La fatigue accumulée et son niveau sur herbe, qui semble être limitée, font qu’elle a peu de chance de passer ce match. Victoire pour Park.

Le troisième quart va opposer la russe Popova à la chilienne Jiménez. Cette dernière va disputer à cette occasion son premier tournoi sur le circuit, et sera donc probablement un peu tendre pour prétendre passer face à Popova, malgré le fait que cette dernière ne semble particulièrement à l’aise sur gazon après une défaite sèche au premier tour à Hertogenbosch.

Enfin, le quatrième quart verra un joli affrontement entre l’australienne Waakuru et la luxembourgeoise Dupin. L’australienne s’est fait sortir de manière très accrochée par Petersen à Hertogenbosch, alors que Dupin sort d’une demi-finale à Birmingham, et d’un quart de finale à Hertogenbosch. La luxembourgeoise a donc accumulé plus de fatigue lors de cette saison sur herbe, avantage pour Waakuru.

Cela donnerait deux demi-finales ouvertes au programme. En haut du tableau, je vois Larsson s’imposer contre Park, qui devrait payer à ce stade la fatigue accumulée lors de sa victoire à Birmingham. Face à elle, la suédoise Larsson pourrait ainsi accrocher une première finale sur le circuit. Elle risque d’y retrouver Waakuru qui comme lors du premier tour à Hertogenbosch devrait faire parler sa supériorité face à la russe Popova, même si on imagine que cette dernière fera tout pour prendre sa revanche après sa défaite sèche concédée en Hollande.

Une finale ouverte, mais je vois bien le premier titre de la suédoise. Les deux joueuses s’étaient inclinées de manière très serrée contre la même joueuse à Hertogenbosch, ce qui illustre le fait que leurs niveaux doivent être proches. Mais l’australienne avait été plus loin dans le tournoi et s’est donc davantage dépensé. Là encore, je vois donc la fraîcheur de Larsson faire la différence, ce qui devrait lui permettre de soulever le trophée.



L’INTERVIEW DE LA SEMAINE





Cette semaine, l'interview est consacré à Benoit Vermeule, demi-finaliste à Roland-Garros devant son public. C'est le joueur lui-même qui a accepté de nous répondre.




Bonjour Benoit, et merci d’avoir accepté de participer à cette interview. Tu sors d’un magnifique tournoi de Roland Garros, en ayant enchanté le public parisien Porte d’Auteuil grâce à ta demi-finale, et en s’inclinant en 5 sets après avoir mené 2 sets à 0 contre le futur vainqueur, l’anglais Robbinson. Avec le recul que tu peux avoir maintenant, quel sentiment domine ? Plutôt la satisfaction d’avoir atteint le dernier carré ou la frustration de se dire que ça aurait pu être encore mieux ?

Bonjour à tous ! Je suis très ravi d'être avec vous aujourd'hui pour m'exprimer pour la première fois aux médias. C'est stressant, donc vous serez indulgent (rire).
Mon coach ne m'a fixé aucun objectif pour cette saison, je ne ressens donc aucune pression et c'est de cette façon que je joue le mieux. Je prends chaque match les uns après les autres. Je travaille beaucoup sur ma confiance, car je suis quelqu'un qui se rabaisse régulièrement. A chaque match que j'entame, j'ai l'impression d'avoir déjà perdu ! Je joue donc les points les uns après les autres en faisant ce que je sais faire sans me soucier du score.
En ce qui concerne Paris, oui je suis TRES HEUREUX, et c'est évident. Je ne ressens aucune frustration car comme je le dis, je prends chaque match après l'autre. Mais contrairement à ce qu'on peut dire, je ne pense pas être un joueur qui confirmera sa forme pour se planter durablement dans le top 10...


Tu es trop modeste Benoit, car en arrivant à Paris avec trois demies lors des tournois sur terre battue, dont deux à l'occasion des M1000 de Rome et de Monte Carlo, tes références étaient solides et tu pouvais légitimement briller à domicile. La préparation de ta saison était forcément tournée vers cette saison de terre battue, non ?

En fait, je n'avais pas de surface de prédilection en ce début d'année. Je me suis peut-être mieux préparé que mes adversaires : je me préparais juste à fond sur la surface sur laquelle j'allais jouer pour les tournois à venir. Je ne pensais pas que mon niveau sur TB était aussi élevé. Mais à force de m'entraîner sur terre, je me suis familiarisé avec cette surface et j'ai bien peur que ça me joue défaut pour Wimbledon. Je vais donner le meilleur de moi-même, on verra bien ce qu'il s'y passe.


N'est-ce pas trop frustrant d'avoir réalisé un magnifique début de saison, au point de figurer aujourd'hui à la 5ème place mondiale, mais de ne compter toujours aucun titre sur le circuit ?

C'est vrai. Au début je me rendais pas compte que j'avais un très bon début de saison, et puis je me voyais grimper dans le classement, et là 5eme place! Ça fait un peu "tâche" d'être en haut sans avoir de titre (dixit Wozniacki...  )
Mais si le niveau reste là, il n'y a pas de raisons un jour ou l'autre le travail payera  


Alors, quelles sont tes perspectives pour la deuxième partie de la saison ? Sur quelle surface, à l’occasion de quel tournoi t’estime-tu en mesure de remporter ce premier titre ?

J'ai deux objectifs : un sur le long terme et un sur le moyen terme.
Tout d'abord je vais essayer de garder une certaine régularité dans mes résultats et pourquoi pas aller chercher un titre chez moi, à Metz ou Paris Bercy !
Ensuite, je vais surtout me préparer pour la saison prochaine qui risque d'être beaucoup plus difficile. J'ai de gros points à sauver en début de saison donc je vais bien travailler mon jeu pour être capable de réitérer mes exploits  


Amusant de t’entendre parler d’une éventuelle victoire à domicile, car avec une finale à l’Open 13 de Marseille et la ½ finale que tu as obtenu Porte d’Auteuil, tu as déjà obtenu tes plus beaux résultats sur le sol français. Jouer devant le public français te galvanise donc ?

Si j'en suis là aujourd'hui c'est grâce à mon pays, à ses supporters. Sans eux; je n'aurai jamais atteint la demie à Paris ! D'ailleurs après chaque match (même après une défaite) je prenais bien le temps de signer des autographes et prendre un maximum de selfie avec mes "fans", même si je n'aime pas trop utiliser ce mot.
C'est pour cela qu'il est important pour moi de soulever un trophée chez moi, pour pouvoir remercier tous les gens qui me soutiennent. Et puis, j'ai la chance d'avoir ma famille et mes amis présents quand je joue en France  
C'est sûrement les bons plats préparés par ma mère qui m'aident aussi! (rire)


Tu as en effet l’air très attaché à ton pays et ta famille. Pourtant, lors du premier tour de Coupe Davis, tu n’as pas eu l’occasion de défendre les couleurs de la France. Un choix de ta part ou un choix du capitaine de l’équipe ?

Aussi bizarre que cela puisse paraître, c'est moi qui ai demandé de ne pas jouer. Je n'ai pas encore accroché avec cette compétition, peut-être dû à mon jeune âge... Jouer pour une équipe me met beaucoup de pression, je n'arrive pas à jouer relâché. Par contre je suis le premier dans le stade à venir les soutenir  


Est-ce que cela signifie qu’on ne te verra jamais apparaître sous le maillot de l’équipe de France dans les années à venir ? On peut imaginer la frustration du capitaine et des supporters de ne pas pouvoir compter sur l’actuel n°1 français pour aller loin dans la compétition.

Il ne faut jamais dire jamais...  


Tu es considéré comme l’un des meilleurs retourneurs du circuit, et les statistiques le prouvent puisque tu es celui qui as réalisé le plus de retours gagnants cette saison. On peut imaginer que c’est un travail de longue haleine, et que ton coach a beaucoup insisté sur cette partie de ton jeu au cours de vos heures d’entraînement.

Effectivement. Je n'ai jamais été très grand, et de ce fait, mon service n'a jamais été mon point fort. J'ai donc beaucoup travaillé sur le retour, et c'est devenu un de mes points forts dans mon jeu. J'adore recevoir les services adverses ! Maintenant, je sais que je si veux évoluer il va falloir combler le manque côté service...


Dernière question Benoit, comment se porte ta partenaire d'entraînement, la serbe Anita Belavic ?

Nous sommes très complices et on se confie énormément l'un envers l'autre. Depuis la "claque" qu'elle a prise à Roland, elle a repris d'arrache-pied l'entraînement pour se révolter. Elle le prouve bien cette semaine, mais elle m'a certifié que ce n'était que le début...  
Je crois en elle, elle a un énorme potentiel.


Merci beaucoup Benoit pour le temps passé à me répondre. Pour terminer cette interview de manière un peu plus ludique, je te propose un petit "portrait chinois". Je te propose des petites questions, tu me réponds ce que tu le souhaites, avec justification ou non comme tu le sens.

Mais de rien je suis très heureux d'avoir fait une interview  Merci à toi

Si tu étais un joueur ATP IRL ? Choix très dur... Roger Paire ou Benoit Federer ?!  
Si tu étais un joueur ATP TWA ? Je vous adore tous, mais je ne suis pas assez les joueurs/joueuses du site pour avoir une préférence ^^
Si tu étais une joueuse WTA IRL ? Belinda Bencic  
Si tu étais une joueuse WTA TWA ? Idem question 2
Si tu étais un autre sport ? Escrime ou Beach-Volley (oui je sais je suis chiant j'arrive pas à me décider haha)
Si tu étais un pays ? Je serai plutôt un Etat... Miami  
Si tu étais un coup du tennis ? Le revers bien évidemment  
Si tu étais un journaliste/commentateur ? Laurent Luyat !



LES JEUX




Pour terminer un magazine, rien de tel qu’une partie jeux. Pour commencer, on vous en propose un petit, on essaiera de grossir les rangs dans les numéros à venir.

Le Mix-Lettres




Les lettres des noms suivants se sont mélangées. Remettez-les dans le bon ordre pour retrouver les noms de joueurs de TWA. Les accents ne sont pas pris en compte, ce qui signifie qu’un E pourra valoir aussi bien un e, un é, un è, un ê ou un ë.
Les réponses vous seront données dans le prochain numéro.
ZANKA NEBRACA

GRANOM EBLIRE

BOSA NISBROMENJ

ALOELI OFAE

LINE EPUMIDI

BORIOH GADOJON

NAUDACLE TASZ

NUIMATRIZ LENJE

SEL FONROOSSEN

ULIAM NACLABNE






Merci à tous d'être arrivés au bout de la lecture de ce second numéro de Côté égalité. On espère que vous y avez pris beaucoup de plaisir. La semaine prochaine, pas de numéro, puisque le Talk revient dès jeudi pour aborder les sujets les plus chauds. On espère vous y retrouver très nombreux, nous on y sera !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldu

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 32

MessageSujet: Re: Côté égalité, N°2   Mar 29 Sep - 18:57

Du bon boulot encore, c'est courageux de tenir un hebdo Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vahi
Admin
avatar

Messages : 1539
Date d'inscription : 07/12/2014
Age : 29
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Côté égalité, N°2   Mer 30 Sep - 0:41

J'ai bien apprécié l'interview que ce soit au niveau des réponses apportées par Benoit mais également au niveau de l'enchainement des questions, on sentait qu'il y avait un vrai fil conducteur dans l'interview. Je suppose que cela vous a nécessité plusieurs échanges par mp ?

_________________
Joaquin Arcilla
Morten Christensen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pongag



Messages : 358
Date d'inscription : 18/03/2015

MessageSujet: Re: Côté égalité, N°2   Mer 30 Sep - 9:55

Vahi a écrit:
Je suppose que cela vous a nécessité plusieurs échanges par mp ?

Ouaip, un MP par question. C'est plus facile à suivre, et ça permet de pouvoir rebondir sur les réponses données, ce qui fluidifie l'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szynal

avatar

Messages : 534
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 29

MessageSujet: Re: Côté égalité, N°2   Mer 30 Sep - 11:49

Très sympa ce numéro.

Les analyses de la Fed Cup sont très intéressantes quand on ne suit pas avec assiduité le circuit !

L'interview était juste parfaite, reprise des réponses, ajustements, et Benoit joue le jeu à merveille !

Good job !

_________________
David Heinzo, la grinta argentine à l'état pur !        
Titres: Miami (S1), Metz (S1), Bercy (S1), Masters (S1), Nottingham (S2), Coupe DAVIS (S2)                     

Erik Larsson, le sang-froid Suédois !
Titres: Wimbledon (S2)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yacoski

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 37
Localisation : Lohéac

MessageSujet: Re: Côté égalité, N°2   Mer 30 Sep - 12:11

en effet très Sympa l'interview .... ça se lit tout seul , bravo je m'abonne de suite ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ant36

avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Côté égalité, N°2   Mer 30 Sep - 12:41

Encore une fois, un numéro très bien écrit et qui nous permet de nous tenir à jour sur le circuit.
Merci! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dexter

avatar

Messages : 583
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 49
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Côté égalité, N°2   Mer 30 Sep - 18:06

bravo les gars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikhailovitch



Messages : 351
Date d'inscription : 17/03/2015
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Côté égalité, N°2   Mer 30 Sep - 20:10

chapeau chapeau Wink de la lecture en perspective... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alanyoleva

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Côté égalité, N°2   Mer 30 Sep - 21:07

Super, je viens seulement de découvrir ce sujet. Boulot rondement bien fait.

On en veut encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jau

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: Re: Côté égalité, N°2   Jeu 1 Oct - 14:11

Vraiment impressionnant le travail que vous avez fait Wink . J'adore Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
davidovic



Messages : 119
Date d'inscription : 23/03/2015

MessageSujet: Re: Côté égalité, N°2   Mar 6 Oct - 11:41

Super ce numéro, vraiment intéressant et merci d'avoir mis en avant la remontée au classement de mon petit protégé!!!! Wink

--------------------------------------------------------------------------------
Pedro TAVAREZ
Julietta PICHU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Côté égalité, N°2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Côté égalité, N°2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résultats compétition en cas d'égalité
» Rouler en Full Power en toute légalité (plaisir éphémère)
» quel classement en cas d'égalité?
» En cas d'égalité parfaite ...
» Quel kit de suspension pour rester dans la légalité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tennis Web Arena :: 4) Le Coin Presse :: 4.3 Journal : Côté Egalité-
Sauter vers: